Communiqué de presse

Plaisir d’enfance

une approche respectueuse de l’enfant
depuis 1990

Dans le cadre du Mois de l’ESS, et en ces temps où le lien social est plus que jamais nécessaire et où l’éducation est au cœur des problématiques des français, le portrait de Boniface N’Cho et la présentation de son modèle vertueux peut représenter une source d’inspiration intéressante pour nos concitoyens.

Paris, le 23 novembre 2021

ESS et Petite Enfance :
Quand entrepreneuriat social rime avec éducation et petite enfance.

L’Economie Sociale et Solidaire fait émerger des acteurs pour qui l’engagement et la solidarité sont au
cœur des pratiques professionnelles. L’économie sociale chevillée au corps, ces acteurs entrainent leurs
équipes et leurs partenaires au sein d’une aventure vertueuse et inspirante dans le monde du travail.
Boniface N’CHO est un de ces acteurs-là. Voici son portrait et la présentation de son modèle professionnel
au sein du milieu de la petite enfance. 

Né en 1986 au sein du 19eme arrondissement de Paris où il réside toujours, Boniface N’CHO est issu d’une
fratrie de six enfants. Rien de laissait penser quelques années auparavant, selon lui, qu’il serait aujourd’hui
à la tête d’un groupe de plus de 200 collaborateurs et collaboratrices…
Après avoir eu -difficilement-son bac en poche, redoublé sa classe de Première et idem pour la Terminale,
il développe en autonomie son expertise auprès d’acteurs du terrain. Néanmoins, il abhorre le mot
autodidacte, auquel il préfère plus volontiers celui de socio-didacte : une manière d’avoir de la
reconnaissance pour toutes ces personnes qui ont pris le temps de lui transmettre des connaissances.
Entrepreneur multi-casquettes, il se recentre pleinement autour du mantra suivant : « Se nourrir du
bonheur des autres ».
Convaincu que c’est au travers des enfants que la société change, Boniface N’Cho décide de consacrer sa
vie à leur éducation en poursuivant l’approche de la célèbre Maria Montessori et en reprenant une école
qu’il transforme en SCOP.
Aujourd’hui il nous partage son témoignage et son expérience d’acteur de l’ESS au sein du Groupe
Coopératif Plaisir d’Enfance.

C’est suite à la demande de Marie-Christine Snyders qui a fondé la structure (école et crèche) en 1990, et
pour laquelle elle a consacré sa vie, que Boniface décide reprendre la présidence de Plaisir d’enfance.
Il fut nécessaire de repenser la gouvernance afin de mettre toujours le bien-être de l’enfant au centre des
préoccupations de l’école. C’est à ce moment-là que, porté par des valeurs d’échange et de partage, la
structure est transformée en coopérative de salarié·e·s.
Passionné de lien social, il décide donc de transformer la structure en SCOP et d’intégrer chaque
collaborateur·trice au capital de l’entreprise. Chaque décision sera prise collectivement et toute l’équipe
sera ainsi mobilisée au service d’un projet commun : celui du bien-être des enfants.
Boniface instaure une dynamique vertueuse et un mode de gouvernance coopératif, circulaire et collectif
en lien direct avec les valeurs et la pédagogie du modèle Montessori.

Un mode de gouvernance qui permet de valoriser davantage la parole de l’ensemble des salarié·e·s,
d’accentuer l’esprit de solidarité et renforcer l’implication de chacun.
Il va jusqu’à créer un fond de solidarité pour financer l’accès à l’école aux enfants de milieux défavorisés
et tenter de construire une diversité au sein de l’établissement.

Boniface N’Cho, Président du groupe coopératif Plaisir d’Enfance témoigne :

Dynamique commune :
« Nous avons pris tout le monde de court en transformant cette structure en coopérative de salarié·e·s. J’ai envie
qu’on arrive à créer une dynamique ensemble, que tout le monde ait la parole et se reconnaisse dans le projet. À la
fin, on partage les bénéfices. »

Partage des bénéfices :
« L’objectif de la SCOP est d’abord de pérenniser la structure et le travail de ses membres, mais c’est aussi de
pouvoir redistribuer une partie des bénéfices à l’ensemble des salarié·e·s en fonction de leur temps de travail
effectif. Notre modèle social et coopératif permet à chaque salarié·e d’être actionnaire et acteur de notre
développement. Chacun·e trouve son épanouissement et un sens dans son action quotidienne.»

Bienveillance :
« Cette école est la structure que j’ai le mieux organisée. Elle part d’une base saine parce que les gens sont déjà
dans une démarche de bienveillance avec les enfants. Il a suffi de l’appliquer entre les adultes. Mon rôle, ici, est
similaire à celui d’un chef d’orchestre, et même moins, puisque les gens sont autonomes. »

L’élection sans candidat :
« Lors de la transformation en SCOP, nous nous sommes fait accompagner durant un an sur la gouvernance
partagée. Par exemple, nous avons mis en place quelque chose d’assez nouveau pour moi : l’élection sans candidat.
On rédige une fiche de poste, et au lieu des votes à bulletin secret, chacun·e propose le·la candidat·e qui lui semble
le·la plus compétent·e pour le poste, sans même que la personne se soit présentée. Ça permet l’émergence de
talents, et c’est beau de voir que les gens peuvent placer leur confiance dans leurs collègues. Ce n’est pas courant.
On essaie de ne pas s’arrêter au CV et de laisser une part importante au ressenti.

Aujourd’hui, force est de constater qu’après avoir lancé une dynamique qui a redonné le pouvoir aux
salarié·e·s, la gouvernance du Groupe Plaisir d’enfance est stabilisée.
Boniface N’CHO souhaite aujourd’hui et pour demain accompagner d’autres associations selon ce modèle
solidaire. Il propose par conséquent de fédérer un maximum d’acteurs du milieu de la petite enfance pour
répondre de manière commune aux problématiques qui incombent aux structures d’accueil du jeune
enfant.
Une voie est possible pour s’unir, se rejoindre et se fédérer pour partager ensemble des problématiques
associatives. La porte est ouverte pour construire l’avenir ensemble !

contact presse

Aurélie KEUTGEN
06 22 26 16 25

aurelie.keutgen@plaisirdenfance.com
Responsable Communication Groupe Coopératif Plaisir d’enfance

Créé en 1990, Le Groupe Coopératif Plaisir d’enfance est une structure, spécialiste des pédagogies actives. Le projet pédagogique de Plaisir d’Enfance propose de manière générale des visées humanistes, au service de l’évolution naturelle de l’enfant. Il s’appuie, pour l’école maternelle et élémentaire sur la pédagogie de Maria Montessori et pour les crèches sur l’approche Pikler. Le Groupe Coopératif Plaisir d’enfance est composé de 12 crèches qui accueillent les tout-petits entre 6 mois et 3 ans, d’une école maternelle et une école élémentaire qui accueillent les enfants jusqu’à 11 ans.

Chaque année, parents et élèves renouvellent leur confiance à l’équipe de Plaisir d’Enfance et attestent de leur satisfaction totale. Fort de son succès, le groupe se développe et regroupe de nouvelles structures notamment dans le sud-est de la France.

Présidé par Boniface N’CHO depuis 2015, le groupe est transformé en SCOP pour suivre ses convictions et instaurer une dynamique vertueuse qui repose sur un mode de gouvernance coopératif, circulaire et collectif.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Plaisir d’Enfance

56/60 rue du Pré St Gervais
75019 PARIS
secretariat@plaisirdenfance.com

Bouton_Projet-Peda-Creche
Bouton_Projet-Peda-Ecole
Go to Top