Projet pédagogique de la maternelle – école Montessori – enfants de 3 à 6 ans

La maternelle Montessori

Nos Valeurs

Le travail des éducateurs est sous-tendu par les points suivants

Une bonne connaissance de l’enfant,
c’est-à-dire, d’abord une connaissance théorique de la psychologie de l’enfant, puis une connaissance de l’individu fondée sur l’observation et les données recueillies auprès des parents.

Le respect des rythmes de chacun,
on ne force ni ne ralentit l’enfant dans son développement.

La verbalisation
s’inscrit dans le cadre d’une relation vraie, entre l’adulte et l’enfant. Il ne s’agit pas de parler pour parler, mais de nommer, expliquer, commenter…

L’intervention du professionel.
Il favorise l’autonomie, le mouvement libre, le libre choix des activités, le sens des responsabilités et de la coopération pour les plus grands.

Le travail d’équipe est fondamental.
L’équipe est constituée de professionnels qui mutualisent leurs compétences, partagent leurs difficultés. La capacité à travailler en équipe est essentielle.

La relation adulte/enfant s’appuie sur la capacité d’empathie des adultes
attentifs et respectueux, bienveillants dans leurs gestes et dans leurs paroles.

La distance professionnelle est rendue possible par les réunions hebdomadaires du mercredi
permettant aux membres de l’équipe de se retrouver pour partager et approfondir leur vécu professionnel.

Projet_Peda_Creche_Schema

Notre démarche

Les présupposés d’une activité constructive et enrichissante pour l’enfant sont, selon nous, l’environnement adapté, le respect des rythmes individuels et l’attitude bienveillante des adultes.

En ce qui concerne les enfants jusqu’à 6 ans, si nous disposons d’un grand panel de matériel et de jeux, il ne s’agit pas pour autant de stimuler les enfants en permanence, mais bien plutôt de mettre à leur disposition un certain nombre d’activités adaptées à leur âge, qu’ils peuvent manipuler à leur gré.

Une bonne connaissance de chaque enfant, via l’observation en particulier, permet aux enseignant-e-s de le guider vers ce qui lui convient, s’il n’est pas encore prêt à choisir par lui-même ou s’il n’arrive pas à trouver quelque chose qui l’intéresse.

L’activité n’est pas l’activisme, elle doit répondre à un besoin, elle n’est donc pas systématique. Les enfants sont invités par l’environnement – le matériel à disposition sur des étagères, l’activité des autres enfants – voire dans certains cas par les adultes, à choisir un matériel ou un jeu à leur convenance. Un enfant qui ne « fait rien » est peut-être très actif mentalement, c’est son attitude qui nous permet de le comprendre. Il est relativement facile pour l’adulte, lorsqu’il a appris à connaître les enfants dont il a la responsabilité, de faire la différence entre un enfant qui erre et un enfant qui est actif intérieurement.

C’est le temps de « présentation individuelle » qui permet à chacun de s’adonner ensuite à des activités de manière indépendante.

L’environnement, les activités & le matériel

Au jardin d’enfants, le projet pédagogique s’appuie essentiellement sur la pédagogie Montessori dont certains aspects sont actualisés, notamment en ce qui concerne l’imaginaire et le jeu.

Cette pédagogie part du principe que, pour apprendre, l’enfant est acteur de son propre développement. Il faut donc qu’il ait une liberté de mouvement et le libre choix de ses activités, ce qui lui permet de développer progressivement son autonomie.

Les acquisitions se font au moment opportun pour l’enfant, lors des « périodes sensibles », et peuvent ainsi devenir source de satisfaction et de plaisir.

Pour ce faire, Maria Montessori a conçu tout un matériel qui guide l’enfant dans son développement naturel.

L’environnement
Un soin tout particulier est apporté à l’aménagement et à l’ambiance dans les classes claires et attrayantes où tout est à la mesure des enfants et à leur portée. Chacun peut choisir une activité et la pratiquer longtemps s’il le désire. Ici l’activité individuelle est primordiale, à des périodes où l’enfant doit d’abord avoir conscience de ce qu’il est.

Les différentes salles accueillant les enfants sont aménagées de manière à ce que les enfants s’approprient ce lieu, que chacun puisse le faire sien. Par exemple, les enfants de la maternelle ont une table avec leurs affaires personnelles, à partir de laquelle ils peuvent aller et venir dans la classe.

Dans chaque espace, évoluent ensemble des enfants de 3 à 6 ans, puis en élémentaire de 6 à 9 ans et 9 à 11 ans. La question du mélange des âges est fondamentale puisque chaque enfant progresse à son propre rythme. Ce mélange apporte une émulation et un enrichissement lié à la diversité des expériences dont tous peuvent profiter.

La structuration de l’espace est fondamentale.
Chaque espace est pensé en fonction des besoins individuels et collectifs. Un espace ordonné où chaque objet a sa place, rend possible la liberté de mouvement et le libre choix des activités. L’ordre montessorien n’est pas un ordre rigide, bien au contraire, il est la condition de possibilité de la liberté. Cet ordre extérieur permet aux enfants d’acquérir un ordre intérieur qui le structure et le rassure.

La structuration du temps est également très importante.
Cela signifie une organisation très précise des journées au détail près. On pourrait parler d’une forme d’automatisation des gestes courants des adultes, ce qui permet de libérer davantage de temps et d’énergie pour les temps individualisés et les temps d’éveil ou d’activité.

Les activités et le matériel.
L’équipe éducative souhaite offrir aux enfants un univers de communication et d’expression où ils puissent observer, manipuler, expérimenter et créer le plus librement possible, où ils puissent acquérir assurance et autonomie, où ils puissent enfin, se développer harmonieusement.

Parce que les repères sont stables, permanents et sécurisants – autrement dit que l’espace est structuré, que le rythme de la journée est toujours le même, que les adultes posent le cadre avec cohérence et bienveillance – alors la liberté de chacun est possible. Une liberté qui n’a rien à voir avec un quelconque laisser-faire ; les enfants ne font pas ce qu’ils veulent, mais ils veulent ce qu’ils font.

Le matériel mis à la disposition des enfants, rend possible à la fois, les activités individuelles, au rythme de chacun et l’organisation collective de la classe. Cette organisation permet de revenir à la convivialité et à l’expérience enrichissante des temps collectifs : discussions, histoires, activités d’éveil, chansons, comptines…

On trouve dans ces classes le matériel didactique Montessori :

– le matériel concret de mathématiques
– le matériel de vie pratique
– le matériel sensoriel
– le matériel de langage pour les bases de la lecture
– le matériel de botanique
– le matériel des expériences scientifiques
– le matériel d’éveil (géographie, sciences naturelles)

Chacun profite aussi – selon ses besoins propres – des puzzles et des jeux de construction, des jeux d’eau, ou encore des matériaux et outils pour la création libre comme la peinture, les feutres, les collages, la pâte à modeler. Au coin-lecture, des livres sont en libre consultation, à regarder seul ou en compagnie d’un autre enfant.

Une petite salle attenante à chaque salle de classe est réservée aux jeux symboliques, ce qui est très rare dans les écoles Montessori. En effet, en son temps, Maria Montessori n’a pas eu l’occasion de mesurer à quel point le jeu symbolique est essentiel pour le bon développement du jeune enfant; cela s’explique historiquement, et ne remet pas en cause l’ensemble des recherches de cette grande pédagogue. En introduisant cette sorte de jeu à l’école, nous ne pensons donc pas dénaturer sa pensée, mais au contraire aller dans le sens de sa large ouverture d’esprit, être fidèles à sa démarche progressiste et novatrice.

Les ateliers d’éveil et le jardinage

Le Jardinage
Les enfants ont la possibilité de jardiner dans ‘’un jardin partagé’’, à proximité de l’école. Ce projet pédagogique se met en place dans le cadre du programme des jardins partagés de la Ville de Paris. Il s’inscrit dans notre volonté d’une implication plus grande de notre association dans la vie du quartier. Il s’agit de participer aux plantations et à l’entretien, mais aussi à la décoration, aux animations d’un jardin situé à proximité de l’école.

Pour les enfants, le jardinage est tout d’abord un excellent support pour approcher le monde du vivant. On pense bien évidement au développement du végétal, mais on parle aussi de tous ces animaux que les enfants rencontrent quand ils cultivent : escargots, fourmis, vers de terre…Les enfants suivent le rythme des saisons. Ils observent la vie : vie et mort des organismes. Cela permet d’éduquer leur regard sur la nature, avec le jardin comme outil.

Anglais

Plaisir d’enfance propose des ateliers hebdomadaires de sensibilisation à l’anglais dont l’approche pédagogique est basée sur le respect de l’enfant et son désir d’apprendre à construire et développer son autonomie. L’apprentissage se fait à travers des activités ludiques qui ont pour but d’encourager l’enfant à développer sa concentration, sa curiosité et sa joie d’apprendre.

L’acquisition de la langue s’effectue grâce à des jeux ciblés – entre autre, Simon Says pour l’apprentissage des verbes, Time’s up pour celui des mots, des jeux de rôles avec des dialogues de la vie quotidienne, des chansons, des lectures de littérature enfantine anglophone etc…

Ainsi, l’oreille de l’enfant se forme à une “musique” nouvelle, ce qui lui permet dès son plus jeune âge de distinguer les accents, la musicalité des langues étrangères en général. Des mots simples acquis comme “drink” ou “water” vont découler des structures plus complexes jouées dans les dialogues: “Can I drink some water ?” Et très vite, l’accent est mis sur l’expression orale afin d’installer des automatismes linguistiques comme “Can I go to the loo/toilet ?”. L’expression écrite est travaillée individuellement et en groupe à travers la création de chansons simples ou des jeux de rôles.

L’approche ludique permet à l’enfant d’apprendre dans le plaisir, d’oser s’exprimer dans une autre langue sans hésitation et appréhension de se tromper, ce qui l’aide à gagner en confiance et à communiquer facilement dans cette langue internationale.
Myriam Colas

Une des très célèbres puppets de l’atelier d’anglais.

Un très bon outil pour laisser libre cours à l’expression orale des enfants.

Eveil musical

Le cours d’éveil musical est fréquenté par tous les enfants de l’école de manière hebdomadaire

Le cours des 3-4 ans

Le Projet de l’année se structure autour du développement de l’autonomie de l’enfant, de la découverte des paramètres du son par le jeu et de manière sensorielle. Nous travaillons autour des comptines incluant l’espace, de comptines incluant la notion de hauteur (qui préparent aux futurs jeux musicaux) et de comptines et chansons pour marquer le rythme pour acquérir le sens de la durée de la phrase musicale. Le professeur propose aux enfants les premiers jeux musicaux, comme le Jeu du secret qui consiste à s’exercer au discernement des intensités ou le jeu du silence qui permet d’apprendre à s’immobiliser quand le son s’arrête, Tous ces jeux grandissent et progressent avec l’enfant. Ensuite, le professeur propose également des explorations complètes. Les instruments à percussion sont proposés par famille et le professeur intègre des instruments plus particuliers: djembé,….Longue exploration où l’enfant maîtrise la tenue et peut explorer la richesse d’un son. Il connaît aussi le nom de chaque instrument. Il peut apprendre à différencier deux hauteurs différentes et classer trois instruments du plus grave au plus aiguë.

Le cours des 4-6 ans

Le projet de l’année se structure autour de la familiarisation et la pratique des clochettes Montessori. Nous faisons également la découverte de nouveaux jeux musicaux et débutons le travail dans le cahier. La pratique des clochettes Montessori. La table de clochettes est présentée aux enfants ; elles représentent un clavier géant de piano et deux jeux de 13 clochettes. A 4 ans, on travaille sur les 8 clochettes de do à do. Nous jouons aux jeux suivants : – jeu du voyage. Il permet d’éduquer la mémoire auditive et de permettre à l’enfant de chanter une note mémorisée. – jeu des paires : en fin d’année, après un travail d’écoute intérieure des sons (jeu du voyage par exemple), les enfants peuvent grouper par paires deux clochettes de même son par comparaison. – Jeu des devinettes d’instruments – jeu d’intensité: il s’agit du jeu du compositeur avec des cartes de nuances. Il favorise l’apprentissage de la notion de nuance en musique.

D’autres jeux sont déclinés sur ce paramètre Le professeur propose également des écoutes d’œuvres enregistrées, comme « Casse Noisettes » de Tchaïkovski, par exemple, avec support du livre.

Emmanuelle lors d’un atelier d’éveil musical avec des enfants de 4 ans.

Arts plastiques

L’atelier d’arts plastiques de Plaisir d’ Enfances est fréquenté par chaque enfant de l’école.
Les enfants y sont reçus par petits groupes de manière hebdomadaire.
Partager ce que l’on voit est souvent une entrée en la matière. Moment de questionnements, de jeu et d’expérimentation, l’atelier fait appel à la curiosité et à la sensibilité de chaque enfant.
L’atelier s’inspire des méthodes d’apprentissage de Maria Montessori mais aussi de recherches d’artistes intéressés par le monde de l’enfance tel Bruno Munari.

Une approche multi-sensorielle, une grande attention à l’aspect contemplatif, des consignes simples, toujours ludiques invitant à l’autonomie sont autant de moyens de se familiariser avec les arts plastiques.

L’atelier invite les enfants à explorer librement des matières et des techniques variées :
dessin, peinture, installations, valorisation d’objets recyclés, couture, gravure, photographie… Des albums pour enfants servent régulièrement de support à des ateliers notamment pour l’invention de jeu plastique lié à des histoires. Fête des saisons, carnaval, fabrication d’objets et de décors pour l’atelier théâtre, journée consacrée à l’art plastique lors de la semaine verte de l’école élémentaire … les occasions sont nombreuses pour s’approprier de manière créative, les apprentissages et la vie quotidienne collective de l’école.

https://latelierquisourit.blogspot.com/

Voici le blog de l’atelier d’arts plastiques de Plaisir d’enfance. Il est actualisé au fur et à mesure de la production des enfants dans l’atelier. On peut voir des détails des dessins et ça c’est chouette !…Un blog comme dans tous les ateliers, il y a plein de choses à découvrir quand on ouvre les tiroirs !…

Eve Loreaux

Créations libres, exemple d’un travail d’un enfant du CM: Monotypes sur Cd, crayons de couleur, stylo bille, aquarelle,

L’atelier récupère toute sorte de matériaux à recycler mais accueille également toutes les propositions de collaboration créative liées à vos compétences (films, artisanat …)

La journée-type

De 8h00 à 8h30 :
Garderie pour les parents qui le souhaitent.

De 8h30 à 8h55 :
Accueil individualisé des enfants par leur enseignante éducatrice aux portes de la classe. Une fois en classe, ils se dirigent vers ce qu’ils souhaitent: dessiner, manipuler du matériel Montessori, échanger avec un camarade…

De 9h00 à 9h30 :
« Sur la ligne », chaque enseignante éducatrice est en regroupement avec son groupe d’enfants. Pendant ce temps collectif, l’enseignante éducatrice commence par faire l’appel, puis un enfant participe à la mise à jour du calendrier, ensuite l’enseignante propose de chanter, de faire des comptines, de lire un livre, d’échanger sur un thème… A 9h25 un enfant distribue une petite collation (essentiellement des fruits) qu’il a apporté de la maison ; les enfants qui le souhaitent se servent. Lorsque que ce temps de regroupement est terminé, un enfant s’assoie sur le tabouret de l’enseignante éducatrice et appel un part un ses camarades pour qu’ils se lèvent.

Ces temps collectifs favorisent la confiance en soi par :
– la prise de parole devant le groupe
– le fait d’effectuer quelques petites responsabilités (distribuer la collation, mettre à jour le calendrier, appeler les enfants…).

Il participe également au partage et à la richesse des échanges. Pendant ce temps de regroupement, les anniversaires des enfants sont fêtés (si l’enfant le souhaite), les parents apportent à cette occasion, un petit gâteau.

A partir de 9h30 jusqu’à 11h15 :

pour les enfants de 3 ans, jusqu’à 12h00 pour les 4 et 5 ans, les enfants commencent ou continuent leur activité en libre choix. C’est le temps des présentations par les enseignantes éducatrices.

Pour les enfants de 3 ans

11h15 à 12h00 :
Déjeuner

12h00 :
Début de la sieste pour les plus jeunes et ceux qui le souhaitent

14h00 :
Réveil échelonné de la sieste

14h45 :
Tous les plus jeunes (3 ans), sont dans leur classe respective

Pour les enfants de 4 à 5 ans

12h00 :
les enfants ‘’responsables de table’’, préparent leur table : mise en place des couverts, des assiettes, du pain, de l’eau…

12h15 à 13h00 :
Déjeuner

13h00 à 13h30 :
Temps calme : les enfants écoutent une musique douce allongés sur un petit coussin.

13h30 à 14h45 :
Les enfants continuent leur activité en libre choix. Les enseignantes éducatrices, poursuivent leurs présentations.

enfant

Pour l’ensemble des enfants

14h45 à 15h00 :
Préparation pour partir au square

15h00 à 16h00 :
Temps du square

16h20 à 16h30 :
Fin de la journée, les parents viennent chercher les enfants

16h30 à 18h00 :
Garderie pour les parents qui le souhaitent.

Chaque semaine, des ateliers sont proposés aux enfants par des intervenantes : arts plastiques, éveil musical et initiation à l’anglais à partir de 4 ans, ces ateliers durent entre 30 et 45 min selon l’âge des enfants. Le jardin d’enfants accueille 80 enfants de 3 à 6 ans, répartis en quatre groupes, chacun encadré par une enseignante et une éducatrice.

Coopération avec les parents

Réunions pédagogiques
Chaque année des réunions pédagogiques sont proposées par l’équipe à l’attention des parents. Ces réunions sont l’occasion d’instaurer un échange mutuel entre parents et professionnels, elles sont un réel moment de partage entre les enseignants et les parents. Lors de ces échanges, les enseignantes éducatrices peuvent aborder des thèmes comme : l’individu dans le groupe, l’autonomie de l’enfant à l’école, le rôle de l’enseignante éducatrice, présenter le matériel pédagogique Montessori (langage, vie pratique, mathématiques, sensoriel)…

Rendez vous enfant / parent / enseignant-e éducatrice
Les enseignant-e-s sont disponibles deux fois par semaine sur rendez-vous toute l’année pour vous rencontrer avec votre enfant. Il est important pour l’enfant qu’il soit présent lors de ce rendez-vous. En effet il s’agit de parler de sujets qui le concernent, il est donc judicieux qu’il assiste aux rendez-vous. Toutefois, l’enfant peut ne pas être présent, lorsque les parents ou l’enseignante estiment que cela s’avère nécessaire pour son bien être. Ces rencontres psychopédagogiques, sont l’occasion de construire un lien de confiance et un partenariat entre l’enseignant-e, la famille et l’enfant sur la base de ses besoins intimes et son développement.

Bilan de l’enfant
Les enseignant-e-s remettent deux fois par an un bilan pour chaque enfant. Ce bilan rend compte de l’enfant et le décrit très finement :

  • En regroupement
  • Lors des ateliers: en arts plastique, à l’initiation à l’anglais et à l’éveil musical

  • Dans sa relation avec les adultes

  • Dans sa relation avec les autres enfants
  • Dans son travail
  • À la sieste pour les 3 ans

A l’attention des parents et de l’enfant, ce bilan est un document précieux et personnalisé, rendu possible par le long travail d’observation très fine de l’enfant tout au long de l’année par l’équipe. Le bilan n’enferme pas l’enfant mais permet toujours une ouverture pour aller de l’avant et souligner ses progrès.

Rencontres Plaisir d’Enfance
D’une manière globale, l’équipe éducative est réunie autour d’un projet pédagogique solide dont les fondements sont principalement ceux de la pédagogie Montessori actualisée, enrichie de notre expérience. Nous sommes attentifs à la recherche sur ces questions psychopédagogiques ; c’est pourquoi nous avons instauré * Les Rencontres de Plaisir d’Enfance * qui ont lieu plusieurs fois par an avec des professionnels de la psychologie ou de la pédagogie. Ensemble, nous abordons des sujets d’actualité, les avancées de la recherche sur ces questions.

A cette occasion, nous vous proposons de venir en débattre avec nous !