Projet pédagogique de l’école élémentaire – école Montessori –enfants de 6 à 12 ans

L’école élémentaire

Notre projet pédagogique s’adapte!
Le projet pédagogique des classes élémentaires de Plaisir d’enfance s’adapte aux stades de développement et à la psychologie des enfants de 6 à 11 ans.

Autant à la maternelle,  il nous parait très judicieux de choisir la pédagogie de Maria Montessori pour les enfants de 3 à 6 ans; autant à l’élémentaire, les enfants ont besoin d’autres choses complémentaires. C’est pourquoi pour les classes de 6 à 11 ans, nous proposons une pédagogie active, différenciée, basée sur le travail de Maria Montessori mais également d’autres pédagogues tels que Fernand Oury, Célestin Freinet, Ovide Decroly, Donald Winicott. Nous travaillons aussi avec les propositions de psychologues de l’enfant : Serge Tisseron , Alice Miller.

Nos Valeurs

Une pédagogie de la réussite
Les enseignant-e-s s’efforcent d’établir avec chaque enfant une relation fondée sur la confiance mutuelle. Ils ne stigmatisent pas les erreurs, mais les utilisent au contraire comme des leviers pour aider les enfants à améliorer leurs connaissances. Les erreurs deviennent ainsi des outils, à part entière, de la progression scolaire.

Transmission des valeurs
Les enfants continuent à faire, au quotidien, l’apprentissage du partage, de la patience, du respect de l’autre, des limites et des règles de vie collective. Une réunion hebdomadaire autour de questions concernant le fonctionnement de l’école, via la « boîte à messages », permet à chacun d’exprimer au groupe contentements et mécontentements. Adultes et enfants cherchent ensemble des solutions aux problèmes posés.

Projet_Peda_Ecole_Schema

Les acquisitions


Les apprentissages fondamentaux

Les apprentissages commencent à la maternelle grâce à la manipulation d’un matériel didactique sensoriel concret, au rythme de chacun. Une approche analytique originale, particulière à la pédagogie Montessori, permet l’apprentissage de la lecture, entre 4 ans et 7 ans : en effet, dans la mesure où les enfants composent des mots avant d’être capables de les lire, nous disons qu’ils apprennent à « écrire » avant de « lire ».

L’acquisition des notions fondamentales en mathématiques se fait aussi dans la continuité des activités commencées à la maternelle avec le matériel didactique concret. Celui-ci offre aux enfants la possibilité de passer tranquillement à l’abstraction, quand leur niveau de développement le leur permet, entre 5 et 8 ans.

Les contenus et programmes officiels
Nos références de base sont les programmes officiels de l’Education Nationale, mais l’ordre chronologique d’acquisition et surtout la manière d’aborder les connaissances sont différents de ceux du système traditionnel. Les enfants travaillent sans livres scolaires, avec le matériel didactique Montessori et des fiches d’exercices. L’apprentissage de la lecture se fait à l’aide de la méthode Montessori ; il s’agit d’une méthode analytique dont l’originalité réside dans le fait que les enfants apprennent à composer des mots, c’est-à-dire, à écrire avant de lire. Cet apprentissage commence à la maternelle, au rythme de chacun. L’acquisition des notions fondamentales en mathématiques se fait à partir d’un matériel didactique concret. La géographie, l’histoire, la biologie ont une vraie place dans l’enseignement. Chaque année, nous travaillons sur un thème commun à toutes les classes élémentaires. Par exemple, l’Afrique, le Moyen-âge, Paris, la Renaissance.

Le travail collectif, travail personnel et travail coopératif
Un contrat personnel est établi avec chaque enfant même si une partie de la journée est consacrée au travail commun. Chaque enseignant-e commence, le matin et l’après-midi, par faire une leçon en langage ou en mathématiques avec son groupe entier ou groupe de niveau. Il/Elle donne ensuite à tous les enfants un travail d’application. Lorsque les exercices communs sont terminés, chaque enfant prend son travail personnel choisi avec l’enseignant-e pour la semaine. Il s’agit de fiches de travail et de matériel permettant à chacun de progresser à son propre rythme, c’est-à-dire de combler ses lacunes ou d’avancer davantage dans une ou plusieurs matières.
Il n’y a pas à proprement parler de devoirs à la maison le soir après la classe. Cependant, depuis quelques années, nous avons instauré à partir de 7 ans, la préparation de la dictée travaillée en classe à revoir à la maison, toutes les deux semaines (ce qu’ils font tout seul si possible).
Un certain nombre de projets sont menés par petits groupes, les enfants coopèrent alors pour un objectif commun (écriture pièce de théâtre, journal de l’école, recherches pour des exposés…).

L’éveil
La géographie, l’histoire, la biologie, les sciences ont une large place dans les apprentissages. Ces matières sont enseignées à travers ce que nous appelons des collectifs, c’est-à-dire des exposés dispensés soit par les enseignants, soit par les enfants.
En ce qui concerne les enfants, les thèmes sont libres, et fonction de leurs centres d’intérêt. A partir de la classe de niveau CM1, les enfants réalisent des collectifs libres ainsi qu’un collectif en rapport avec le thème pédagogique annuel, au moins.
Cet exercice permet d’apprendre à s’exprimer devant un groupe pour prendre confiance en soi ; il permet aussi de partager un centre d’intérêt avec les autres enfants après avoir fait des recherches. L’objectif ultime est d’atteindre la satisfaction personnelle d’un travail abouti.
S’ils le souhaitent, les parents sont eux aussi invités à venir partager avec les enfants une passion ou des compétences, sous la forme de collectifs.

L’évaluation
Les enseignant-e-s aident régulièrement chaque enfant à évaluer son travail et ses acquisitions. Ils/Elles ne distribuent ni bonnes ni mauvaises notes, considérant que les chiffres ne peuvent rendre compte de la qualité d’un travail. Nous préférons considérer les progrès, plutôt que de stigmatiser les erreurs, voir ce qui évolue et le valoriser.

Par ailleurs, un bilan est remis aux parents deux fois par an accompagné du programme scolaire travaillé par l’enfant. Ce bilan rend compte du comportement de l’enfant, de ses progrès et de ses difficultés.

La journée-type

8h30/8h40 :
Accueil individualisé des enfants par leur éducatrice aux portes de la classe.

à partir de 8h40 : « Sur la ligne » :

Rassemblement et temps d’expression et de partage sur une thématique donnée ou libre.
– Puis leçons, collectifs, travail personnel ou ateliers (arts plastiques, anglais, musique) jusqu’à midi.

12h :
déjeuner (enfants de 6 à 11 ans) .

12h45/13h45 :

temps du square.

14h00 :

retour en classe : travail personnel, activité, collectif, boîte à messages dans toutes les classes, 1 fois/semaine.

15h40 :

les enfants rangent leurs affaires et rejoignent la ligne de regroupement pour un temps d’histoire, de lecture ou de chant.

16h20 à 16h30 :

fin de la journée, les parents viennent chercher leurs enfants.

16h30 à 17h55 : garderie et goûter.

Agenda des enfants à l’école

Vie des enfants à l’école

Au fil des saisons..
Tout l’année les éducateurs proposent des collectifs sur le thème des saisons. C’est l’occasion de décorer les ambiances, de lire des poésies, de regarder la position du soleil, de déguster des fruits de saison…
Semaine verte
Chaque année, les enfants font l’expérience de la « semaine verte », une semaine pas comme les autres. Moment très attendu par tous, c’est l’occasion de partir dans la nature le plus possible pour vivre de nouvelles expériences de groupe. Par exemple, les enfants vont faire de l’accro-branche, s’initier à l’escalade, découvrir la faune et la flore d’une forêt…
Spectacle de fin d’année…
A la fin de l’année, les élèves de niveau CM présentent aux parents, le spectacle qu’ils écrivent en collaboration avec l’animatrice de l’activité d’expression-théâtre. Ils profitent d’ailleurs des ordinateurs afin de réaliser la mise en page, avec l’animateur de l’atelier d’informatique. Ce spectacle est le fruit de leur investissement annuel. Tous les enfants de l’élémentaire se joignent à eux pour fabriquer à leur niveau, les décors en ateliers d’arts plastiques. Il est joué, 2 soirs de suite, en juin, dans la salle du Centre d’animation Place des fêtes, devant un public enthousiaste de 130 personnes à chaque fois.
Sorties : musée, théâtre,
Les enfants font des sorties en rapport avec le thème de l’année. Ils vont par exemple participer à des ateliers au musée ou assister à un spectacle et rencontrer l’équipe artistique. Au retour de chaque sortie, les adultes proposent toujours un petit bilan collectif.

Les moments réguliers fondamentaux
Nous souhaitons permettre aux enfants une ouverture sur le monde en les sensibilisant à des sujets culturels, sociétaux ou humanitaires, comme par exemple :

Les Droits de l’enfant
Une personne de l’UNICEF vient faire un plaidoyer sur les Droits de l’enfant dans toutes les classes de l’élémentaire. De plus, pour rendre cette intervention plus vivante, la notion des droits de l’enfant est largement abordée et partagée entre les enfants et avec les enseignants par le biais de lectures, discussions, dessins et confections de « poupées-frimousses » (parrainant ainsi des enfants de Côte d’Ivoire).
La Semaine du goût
L’idée est d’enrichir la culture culinaire des enfants et les sensibiliser aux goûts et aux saveurs méconnues, et ainsi de découvrir la géographie et la culture d’autres pays. Pour la semaine du goût, les enfants ont l’occasion déguster des aliments investis d’histoire familiale, chargés d’affects et qu’ils partagent volontiers avec leurs camarades de classe.
Le Printemps des poètes
L’objectif est bien de donner l’occasion aux enfants de s’ouvrir à la culture contemporaine et classique, de découvrir la poésie, ainsi que la vie et l’œuvre de poètes de différentes époques. Le but est d’écrire librement des poèmes et par ce biais de faire tomber les barrières de l’expression des émotions, de s’émanciper par l’écriture. Une importance réelle est donnée à l’écrit car les enfants apprennent et partagent les poésies de leurs camarades. Ils présentent aussi leurs créations à leurs parents, lors d’une après-midi partagée tous ensemble.
La fête de la musique
Chaque enfant participe comme il le souhaite à cette fête. Les enfants pratiquant un instrument apportent celui-ci, certains d’entre eux chantent, d’autres apprennent des chansons pour cette occasion. C’est un réel moment de partage et de révélation musicale, ou chacun s’imprègne de l’expérience des autres. C’est l’occasion de fêter le 1er jour de l’été !
La semaine des métiers
Les parents de l’école sont invités à présenter leur métier et à venir discuter avec les enfants, et répondre à leurs questions. L’occasion de découvrir de nouvelles professions et d’échanger en groupe.

Thème pédagogique de l’année

Chaque année, l’école propose de travailler sur un thème commun à toutes les classes, abordé sous plusieurs angles : poésie, musique, arts plastiques… C’est un véritable fil conducteur du travail de l’année.

Les enseignants proposent régulièrement des collectifs pour faire découvrir ce thème aux enfants.

Ils proposent aussi des sorties ou ateliers en rapport avec le thème pédagogique de l’année. Pour l’année 2016/2017, par exemple c’est la Renaissance, avec une sortie au Musée des arts et métiers pour l’histoire de l’imprimerie ; une sortie au Musée de la renaissance d’Ecouen, la fabrication d’assiettes et de mets culinaires, des activités en arts plastique et éveil musical, le thème du spectacle de fin d’année…

Coopération avec les parents

Réunions pédagogiques
Chaque année des réunions pédagogiques sont proposées par l’équipe à l’attention des parents. Ces réunions sont l’occasion d’instaurer un échange mutuel entre parents et professionnels, elles sont un réel moment de partage entre les enseignants et les parents. Les professionnels présentent la pédagogie utilisée et abordent des thèmes pédagogiques spécifiques.

Rendez vous enfant / parent / enseignant-e
Les enseignant(e)s sont disponibles tous les matins sur rendez-vous toute l’année pour vous rencontrer avec votre enfant. Il est important pour l’enfant qu’il soit présent lors de ce rendez-vous. En effet il s’agit de parler de sujets qui le concernent, il est donc judicieux qu’il assiste aux rendez-vous. Ces réunions sont un moyen de construire un vrai partenariat profond entre l’enseignant-e, la famille et l’enfant sur la base de ses besoins intimes et son développement.

Bilan de l’enfant
Les enseignant-e-s remettent deux fois par an un bilan pour chaque enfant. Ce bilan rend compte de l’enfant et le décrit très finement : – en regroupement – lors des ateliers – dans sa relation avec les adultes – dans sa relation avec les autres enfants – dans son travail A l’attention des parents et de l’enfant, ce bilan est un document précieux et personnalisé, rendu possible par le long travail d’observation très fine de l’enfant tout au long de l’année par l’équipe. Le bilan n’enferme pas l’enfant mais permet toujours une ouverture pour aller de l’avant et souligner ses progrès.

Les Rendez-vous de Plaisir d’Enfance
Nous sommes attentifs à la recherche sur ces questions psychopédagogiques ; c’est pourquoi nous avons instauré * Les Rendez-vous de Plaisir d’Enfance * qui ont lieu plusieurs fois par an avec des professionnels de la psychologie ou de la pédagogie. Ensemble, nous abordons des sujets d’actualité, les avancées de la recherche sur ces questions. A cette occasion, nous vous proposons de venir en débattre avec nous !

Ateliers d’éveil et d’initiation

En élémentaire, une large place est accordée à la créativité. Les ateliers d’éveil musical (première année seulement), d’arts plastiques, d’expression corporelle et d’expression théâtre, ont lieu une fois par semaine par petits groupes de 10 à 15 enfants. Les enfants bénéficient aussi d’une initiation à l’anglais une fois par semaine et d’une initiation à l’informatique lors des deux dernières années d’élémentaire.

Anglais

Plaisir d’enfance propose des ateliers hebdomadaires de sensibilisation à l’anglais dont l’approche pédagogique est basée sur le respect de l’enfant et son désir d’apprendre à construire et développer son autonomie. L’apprentissage se fait à travers des activités ludiques qui ont pour but d’encourager l’enfant à développer sa concentration, sa curiosité et sa joie d’apprendre.

L’acquisition de la langue s’effectue grâce à des jeux ciblés – entre autre, Simon Says pour l’apprentissage des verbes, Time’s up pour celui des mots, des jeux de rôles avec des dialogues de la vie quotidienne, des chansons, des lectures de littérature enfantine anglophone etc…

Ainsi, l’oreille de l’enfant se forme à une “musique” nouvelle, ce qui lui permet dès son plus jeune âge de distinguer les accents, la musicalité des langues étrangères en général. Des mots simples acquis comme “drink” ou “water” vont découler des structures plus complexes jouées dans les dialogues: “Can I drink some water ?” Et très vite, l’accent est mis sur l’expression orale afin d’installer des automatismes linguistiques comme “Can I go to the loo/toilet ?”. L’expression écrite est travaillée individuellement et en groupe à travers la création de chansons simples ou des jeux de rôles.

L’approche ludique permet à l’enfant d’apprendre dans le plaisir, d’oser s’exprimer dans une autre langue sans hésitation et appréhension de se tromper, ce qui l’aide à gagner en confiance et à communiquer facilement dans cette langue internationale.
Myriam Colas

Une des célèbres puppets de l’atelier d’anglais.

Un très bon outil pour laisser libre cours à l’expression orale des enfants.

Expression-théâtre et expression corporelle

L’activité a pour but d’aider les enfants à découvrir, explorer et développer leur potentiel créatif et expressif, tout en respectant sa spécificité. D’une manière générale, l’objectif est celui de les accompagner dans l’acquisition des capacités nécessaires pour affronter les contraintes liées au travail théâtral, tout en gardant la fraicheur et la vitalité de leur énergie, à partir d’une conception qui voit les enfants comme des créateurs au sens propre.

Photo du spectacle des CM, imaginé par les enfants sur la base de saynètes travaillées à l’atelier.

CP – Se découvrir et s’ouvrir

Les enfants sont initiés progressivement e d’une manière ludique aux principes fondamentaux du théâtre. Bouger, marcher, s’arrêter, courir, sauter, émettre des sons … Ils découvrent que des actions en apparence banales peuvent être redécouvertes en dehors d’un contexte quotidien, dans une dimension extra-ordinaire, qui en révèle le potentiel expressif. Des jeux de groupe, de rythmique, de confiance et de relaxation leur permettent d’ aborder de manière ludique les éléments essentiels du travail du comédien. En s’ interrogeant sur la frontière entre le «jeu» d’enfant et le «jeu» d’acteur, ils sont amenés à réaliser des première ébauches d’improvisations, en étant à tour de rôle acteur et spectateur. Les enfants découvrent également le Qi gong, discipline chinoise de maitrise de la respiration et de l’énergie, à travers une séquence de mouvements simple et imagés qui favorisent l’apaisement et la concentration. L’activité avec les CP se déroule les vendredis après-midi.

CE1/CE2 Liberté et liens

Les enfants poursuivent et développent leur parcours, en allant plus loin dans la découverte de leur potentiel expressif. Ils abordent de manière plus consciente et approfondie le travail d’improvisation et de création des personnages. Toujours encouragés à se livrer d’une manière libre, ils commencent néanmoins à se confronter avec la nécessité de structurer leurs propositions, qui naît avant tout de la relation à l’autre et au groupe. Ils sont toujours sollicité à s’exprimer par rapport à ce qu’ils viennent de faire ou de voir, jamais dans une optique de jugement, mais au contraire dans une dialectique respectueuse du travail de chacun, qui permet l’échange et la réflexion. Les improvisations, libres ou par thèmes, permettent aux enfants de se confronter avec des consignes et en même temps d’explorer librement leur dimension créative. L’activité des CE1/CE2 se structure en deux jours par semaine Les jeudis matin: Expression Théâtre. Les enfants abordent principalement un travail d’improvisation et de création d’histoires et de personnages, parfois selon des thèmes: la lumière, la musique, les émotions… Etc. Les vendredi matin: Expression corporelle. L’activité est davantage axée sur un travail corporel, par le biais de jeux de rythmique, de confiance, de relaxation, travail vocale, avec la musique, qi gong, etc…

CM1/CM2 Sur les planches!

Les enfants affrontent des notions plus complexes autour de la création des histoires et des personnages qui leur permettent de mettre en jeu les acquisitions faites au cours des années précédentes et d’élargir ultérieurement le champs de leurs compétences. L’improvisation reste un élément essentiel de leur élaboration, dans le but, entre autres, de leur faire maitriser la scène et ses imprévus. Dans le courant de ces deux années, le travail se canalise en direction de la création d’un spectacle de fin d’année, qu’ils expérimenteront dans tous ses différents aspects: écriture ou adaptation de textes, création ou adaptation de l’histoire, interprétation des personnages, élaboration des costumes, recherche ou la construction d’accessoires… etc. À partir d’un sujet donné, en ligne avec le thème pédagogique de l’école de l’année, aux enfants est laissé la liberté de s’approprier du projet. Ceci leur permet de se sentir responsables et leur donne un espace où pouvoir s’exprimer, sous le guide et la coordination de l’adulte, dans un esprit de travail collectif, où il n’y a pas de «protagonistes» ou de «second rôles» et où tout le monde trouve sa place en vertu de sa singularité. Le spectacle a lieu généralement les derniers jeudi et vendredi du mois de juin, à raison de deux représentations.

Cette année, nous travaillerons autour de la pièce «Songe du nuit d’été» de William Shakespeare. L’activité pour le groupe des CM1/CM2 se déroule les jeudis après-midi.
Serena Rispoli

Eveil musical

Le cours d’éveil musical est fréquenté par tous les enfants de l’école de manière hebdomadaire

Le cours des 6-7 ans

Le projet de l’année consiste en l’approfondissement des jeux musicaux, la découverte du pré-solfège à l’aide du matériel.

Quand il arrive dans le cours de 6-7 ans, l’enfant sait la plupart du temps apparier les 8 notes de la gamme de do, à l’aide des clochettes Montessori. Il a fait l’expérience de nombreux jeux musicaux (qui explorent les paramètres du son). Nous pouvons donc aborder le pré-solfège et la pratique plus complexe des clochettes Montessori.

Nous privilégions la pratique des lotos. Ils sont en bois, divisés en 12 carrés portants chacun une note de musique (ex: dosol)exactement comme le lotos des tous petits. Il y a autant de jetons que de carrés l’enfant va disposer le jeton du do sur le do celui du sol sur le sol. Une fois que le loto est rempli, on peut faire une dictée par enlèvement à l’aide des clochettes. Ce jeu présente l’intérêt de pouvoir ensuite rechanter sa ligne de jetons.

Une clé de sol et une clé de fa amovibles en bois. L’enfant peut en suivre les contours avec le doigt.
Nous approfondissons les clochettes Montessori grâce au jeu des paires : l’enfant va apprendre à grouper deux clochettes ayant le même son parmi les 13 clochettes (tons et 1/2 tons). Mais également grâce au jeu de l’ordonnance qui développe la mémoire auditive.

L’enfant va apprendre à ordonner 8 clochettes de la plus grave à la plus aiguë le plus rapidement possible et reconstruire ainsi la gamme.

Nous travaillons à l’aide de jeux plus approfondis : – le Jeu de pays des fées : apprendre à reproduire de façon exacte une série donnée de valeurs, et une cellule rythmique. Ex : 3 noires, 2 croches et une blanche. – le Jeu des additions et des soustractions : ce jeu a pour but de développer l’écoute et les réflexes. L’enfant doit arriver à dissocier plusieurs instruments qui jouent en même temps sans les voir. – le Jeu du défilé : but , arriver à exécuter un crescendo et un décrescendo sur un instrument à percussion, comme le djembé, A cet âge, l’enfant travaille de façon plus soutenue dans son cahier via la méthode de solfège « J’aime la musique » volume 1. Il apprend les notes de façon ludique avec la manipulation d’autocollants. Il apprend le rythme (petite dictée de rythmes).

Enfin, c’est toujours l’occasion d’écouter des œuvres enregistrées, comme « La flûte enchantée » de Mozart par exemple, ou les « Tableaux d’une exposition » de Moussorgski.
Emmanuelle Blin

Emmanuelle lors d’un atelier d’éveil musical avec des enfants de 4 ans.

Arts plastiques

L’atelier d’arts plastiques de Plaisir d’ Enfances est fréquenté par chaque enfant de l’école.
Les enfants y sont reçus par petits groupes de manière hebdomadaire.
Partager ce que l’on voit est souvent une entrée en la matière. Moment de questionnements, de jeu et d’expérimentation, l’atelier fait appel à la curiosité et à la sensibilité de chaque enfant.
L’atelier s’inspire des méthodes d’apprentissage de Maria Montessori mais aussi de recherches d’artistes intéressés par le monde de l’enfance tel Bruno Munari.

Une approche multi-sensorielle, une grande attention à l’aspect contemplatif, des consignes simples, toujours ludiques invitant à l’autonomie sont autant de moyens de se familiariser avec les arts plastiques.

L’atelier invite les enfants à explorer librement des matières et des techniques variées :
dessin, peinture, installations, valorisation d’objets recyclés, couture, gravure, photographie… Des albums pour enfants servent régulièrement de support à des ateliers notamment pour l’invention de jeu plastique lié à des histoires. Fête des saisons, carnaval, fabrication d’objets et de décors pour l’atelier théâtre, journée consacrée à l’art plastique lors de la semaine verte de l’école élémentaire … les occasions sont nombreuses pour s’approprier de manière créative, les apprentissages et la vie quotidienne collective de l’école.

https://latelierquisourit.blogspot.com/

Voici le blog de l’atelier d’arts plastiques de Plaisir d’enfance. Il est actualisé au fur et à mesure de la production des enfants dans l’atelier. On peut voir des détails des dessins et ça c’est chouette !…Un blog comme dans tous les ateliers, il y a plein de choses à découvrir quand on ouvre les tiroirs !…

Eve Loreaux

Créations libres, exemple d’un travail d’un enfant du CM: Monotypes sur Cd, crayons de couleur, stylo bille, aquarelle,

L’atelier récupère toute sorte de matériaux à recycler mais accueille également toutes les propositions de collaboration créative liées à vos compétences (films, artisanat …)

Informatique

Le cours d’introduction à l’informatique est enseigné aux CM1-CM2.

En groupe de 6 ou 7 et pendant 45 minutes une fois par semaine, les enfants travaillent seuls ou en binômes sur les ordinateurs et peuvent s’entraider.

Le programme de l’année leur permet d’apprendre à se servir d’un clavier, du traitement de texte, d’un moteur de recherche et de comprendre de façon générale comment fonctionne un ordinateur. En effet, lorsque je leur explique comment fonctionne un logiciel en particulier, je compare celui-ci méthodiquement à d’autres vus en classe ou chez eux dans l’objectif précis de s’adapter aux différents systèmes d’exploitation. Nous explorons principalement le logiciel Scratch afin d’apprendre à programmer facilement en vue de créer des petits jeux vidéos ou des animations.

Parce que l’informatique ne se résume pas à l’utilisation de logiciels sur un ordinateur, je donne des outils et une méthode aux élèves afin qu’ils puissent se servir au mieux de cet outil et ce, en distinguant les dangers potentiels. Nous discutons de différents thèmes qui concernent l’identité numérique afin qu’ils prennent conscience des enjeux sociaux et cognitifs que pose internet lors de séances où nous n’utilisons pas les ordinateurs.